Logo-smart-joyeux-voyageurs

Le guide pour le Machu Picchu

On ne pouvait clairement pas vous parler du Pérou sans faire un article sur la merveille qu’il renferme : le Machu Picchu!

Si cette visite est un incontournable, elle n’en est pas pour autant simple et demande une certaine organisation. Aucune crainte : on vous guide pour cette belle aventure!

Sommaire : Notre guide pour le Machu Picchu

Prendre ses billets pour le Machu Picchu

C’est la partie qui nous a fait connaître de sacrées montagnes russes… Préparez vous parce que si ça peut sembler facile, un petit rien peut rendre cette réservation bien plus compliquée que prévue!  Pour rappel : on a été au Pérou après le Covid, en juillet, donc sur la période la plus haute et pile à la reprise du tourisme, je préfère le souligner parce que clairement ça ne nous a pas aidé ! Mais voilà les étapes pour ne pas vous faire avoir à votre tour :

Où acheter son billet pour le Machu Picchu?

Sur internet : En tapant « billet Machu Picchu » sur google vous allez tomber sur plein de sites qui vous vendrons les précieux tickets. Attention : un seul site officiel : Machupicchu.gob.pe, ne prenez vos billet QUE sur ce site! Sur la page d’accueil vous trouverez « Adquirir boletos », c’est ici que tout commence!

A cusco : Il n’est plus possible d’acheter son billet directement à l’entrée du site, d’ailleurs on vérifie bien avant que vous êtes détenteur du précieux sésame ! En revanche si vous n’avez pas réussi à avoir votre billet sur le site, une dernière chance peut vous attendre au centre de Cusco, au bureau officiel du Machu Picchu juste ici

Par agence : vous pouvez aussi faire appel à une agence pour gérer votre visite au Machu Picchu, juste pour le trajet ou pour la totale, et ils peuvent même vous vendre des billets. Attention cependant, c’est l’option que vous avions dû choisir face à l’effervescence sur les billets, qui avait conduit à la vente de toutes les entrées 2 mois avant… Nous étions donc passé par une agence qu’on ne pourra absolument PAS CONSEILLER car nous avons payer nos billets 2 fois plus cher pour finalement se faire arnaquer sous leur fausse gentillesse… Vous comprendrez mieux un peu plus bas quand je vous parlerai des différents billets possibles. Mais si vous passez par une agence vérifiez bien le type de billet qu’on vous vend ! Pour une agence à qui on peut faire confiance, on ne peut que vous conseiller Machu Picchu réservations qui a clairement SAUVE notre visite

Quand acheter son billet ?

Tout dépend, mais on ne pourra que vous conseiller de le faire le plus tôt possible

Si vous êtes à Cusco sur la basse saison (novembre/mars) vous ne devriez pas avoir de souci. Par exemple en écrivant cet article le 22 novembre, je trouve des billets sur le site officiel pour dans 15 jours sans problème et à la première heure (la meilleure, mais je vous en parle après!).

En revanche, si vous arrivez en pleine saison et surtout de juin à septembre, prenez vous y dès que vous avez vos dates, et grand minimum 1 mois avant ! Nous avions regardé pour nos billets 3 semaines avant en juillet après la reprise du tourisme suite au Covid : début juillet 2022 le site était plein jusqu’à mi septembre !! On ne vous fait pas un dessin de mon état d’anxiété quand je m’en suis rendue compte…

En effet, l’UNESCO a limité le nombre d’entrées sur le site pour le protéger. Le gouvernement a déjà largement dépassé le nombre d’entrée, mais face à l’affût post covid et la grande reprise du tourisme, les mois de juillet/aout 2022 ont été marqué par de grands mouvements de grève de la part des agences de tourisme et même par les touristes ! Les billets d’entrées se faisaient on ne peut plus rares et il était extrêmement difficile de s’en procurer. Dans notre malheur nous avions eu de la chance, mais on ne vous souhaite pas du tout de découvrir cette merveille dans ces conditions. Ainsi, dès que vous avez environ tracé votre itinéraire, prenez sans tarder vos billets ! C’est toujours un peu pénible car cela demande de s’organiser en amont, et on sait qu’en voyage long terme on ne sait pas trop où le vent nous portera, mais une telle merveille vaut bien le coup de se pencher sur une date je vous assure!

Quel billet choisir ?

Alors là, tenez vous bien ! Si avant l’entrée au Machu Picchu était totalement libre et si on pouvait se balader tranquillement, ce n’est plus du tout le cas ! Vous avez désormais différents billets vous permettant d’accéder à des circuits pré-établis, et ne comptez pas vous aventurer au délà du circuit choisi, les gardes y veillent ! Il y a maintenant 4 billets différents et 4 circuits différents, mais vérifiez au moment où vous achetez vos billets car lorsqu’on y était tout cela avait changé pas moins de 5 fois en 2 semaines ! Voilà ce qu’il en est au moment où j’écris cet article, vous avez le choix entre : 

  1. Le billet « Llaqta de Machupicchu (circuito 1, 2, 3 o 4)
  2. Circuito 4 + Montana Waynapicchu
  3. Montana Machupicchu + Circuito 3
  4. Circuito 4 + Montana Huchuypicchu
Il vous faut donc déjà déterminer si vous souhaitez faire seulement un circuit dans le sanctuaire ou si vous voulez ajouter une des montagnes. La montagne que l’on voit sur les photos habituelles du site n’est pas la Montagne Machupicchu, mais la montagne Waynapicchu, ne vous faites pas avoir si vous souhaitez la gravir! 

Sachez aussi que si vous désirez choisir un des billets avec les montagnes et notamment Waynapicchu il faut vous y prendre encore plus en avance car ces billets sont plus demandés. 

Quand vous avez déterminer cela, ne vous précipitez pas ! Ce n’est pas fini ! Il faut ensuite que vous compreniez les différents circuits, et surtout LA GROSSE DOUILLE de leur nouveau fonctionnement : vous n’êtes pas sûrs de voir LA vue carte postale que vous connaissez du site. Oui oui, ils ont osés faire ça.

Seuls les circuits 1 et 2 vous permettent d’accéder à la partie haute du site, et donc au panorama que l’on connait tous. Les circuits 3 et 4 ne vous permettent d’accéder qu’à la partie basse et non pas au sanctuaire et au panorama. ATTENTION ICI C’EST TRES IMPORTANT. Sur les circuits 3 et 4 vous n’aurez donc PAS accès à la partie la plus importante du site!

Vous avez donc plus clairement les choix suivants : 

  1. Vous ne voulez pas faire une des montanas : Choisissez ABSOLUMENT le billet Llaqta de Machupicchu pour pouvoir avoir accès aux circuits 1 et 2 qui vous permettront d’accéder au haut du site et à la vue panoramique
  2. Vous voulez gravir la montagne qu’on voit sur les photos, vous voulez monter Waynapicchu ou Huchupicchu : si vous prenez le billet tel quel, vous avez accès seulement au circuit 4, donc qu’au bas du site. Si vous voulez profiter du haut et du panorama il vous faudra acheter 2 billets : celui incluant la montagne et le circuit 4 + Le billet llaqta pour avoir accès au haut
  3. Vous voulez gravir Machupicchu : vous prenez donc le billet incluant uniquement le circuit 3. Et là c’est un peu plus bancal : Vous n’avez accès sur le papier qu’au circuit 3 donc qu’au bas du site aussi. Mais pour aller au départ de la montagne Machupicchu vous devez passer par le haut du site, et donc potentiellement déjouer les gardiens et accéder au sanctuaire et au panorama. 
J’espère que ces explications seront assez claires, mais c’est ce qui nous a causé notre fameuse arnaque : nous avons payé cher pour avoir des billets pour le circuit 1 qui nous permettait l’accès au panorama et au sanctuaire; et au final l’agence qui nous les a vendu nous a fait payer si cher pour nous filer des billets pour le circuit … 3 ! Alors qu’à ce moment là il restait encore des accès pour ce circuit qui ne nous interessait pas… Bref soyez très vigilant !
 

Pour tenter d’être encore plus claire : le panorama et le sanctuaire se trouvent en haut, à l‘endroit entouré sur la photo. Je vous ai superposé le circuit 2 (bleu) et le 3 (jaune) pour que vous constatiez la différence. On voit bien que le circuit bleu passe partout et vous permet de découvrir tout le site, alors que le circuit 3, le jaune, ne passe qu’en bas et ne vous permet pas d’accéder à la partie haute. 

N’hésitez pas à nous écrire si vous avez des doutes ou des questions ! Et si vous voulez comparer vous même les circuits (en les superposant ils ont perdu en qualité d’image), voici les liens des mapscircuit 1circuit 2circuit 3circuit 4

Quel circuit choisir entre le 1 et le 2 ?

Ca y est ! Vous avez réussi à vous procurer le fameux billet qui vous permet de choisir entre les 4 circuits proposés (le billet Llaqta Machu picchu). Vous aurez donc compris qu’on ne vous conseil ni le circuit 3 ni le circuit 4 qui ne vous ouvrent les portes que du bas du site sans vous permettre d’assister au paysage grandiose du panorama. 

Mais alors, quel circuit privilégier entre le 1 et le 2? On vous conseil d’emprunter le circuit 2, c’est le plus complet de tous ! Encore une fois je vous ai superposé les 2 circuits pour que vous puissiez le constater facilement : le circuit 1 (en rouge) se confond totalement avec le circuit 2 en bleu (ce qui donne un espèce de violet). Mais le circuit 2 en bleu continue sur la partie basse. Ainsi, le circuit 1 ne vous offre l’accès qu’au haut du site, alors que le parcours 2 vous permet de vous balader dans TOUT le site, tant en haut qu’en bas.  

SOS il n'y a plus de billets pour le Llaqta !

C’est le drame : vous vous rendez compte qu’il n’y a plus de place pour la date de votre venue. Pas de panique, on tente de trouver un stratagème. 

Comme je vous disais plus haut, lors de notre séjour, il n’y avait plus d’entrée Llaqta mais on avait encore des places potentielles pour les montagnes, donc soit avec le circuit 3 soit avec le circuit 4. Vous l’avez compris : ce ne sont clairement pas les meilleurs circuits. Certes, mais quand on est au bout du monde, au Pérou, si proche du Machu picchu, on ne peut quand meme pas le rater, quit à ne pas avoir le circuit le plus top. 

Dans ce cas, si vous n’avez en disponibilité que les montagnes et donc le choix entre le circuit 3 et le 4, foncez sur le circuit 3! Comme je vous l’expliquais, le billet qui combine le circuit 3 et la montagne Machu Picchu est un peu bancal. En effet, sur le papier vous n’avez accès qu’au bas du site avec le circuit 3. Mais pour accéder au départ de la rando qui vous mène en haut de la montagne Machu Picchu, vous devez ressortir de l’enceinte du site, monter à l’entrée du haut (normalement réservée aux circuits 1 et 2) et ainsi accéder à la montagne. Or, quand vous avez passé l’entrée du haut, vous voilà sur la partie la plus interessante du site, la partie haute tant recherchée! Vous pouvez donc librement vous balader en suivant les panneaux indiquant le circuit 2, en prenant garde de ne pas vous faire remarquer par les gardes (auquel cas vous vous seriez perdus pour chercher le départ de la montagne Machu Picchu…). 

Ce billet Circuit 3 + montagne Machu Picchu est le meilleur plan B car il vous permet quand même de passer le controle des billets sur l’entrée haute du site, et donc d’avoir une chance de profiter du sanctuaire et du panorama. Alors que clairement avec le circuit 4 vous n’avez aucune chance. 

Quelle heure choisir ?

Quand vous avez choisi votre circuit, il faut encore choisir votre heure. Vous avez des billets heure par heure de 6h le matin à 15h. 

Il faut savoir que normalement votre temps dans l’enceinte du site est compté, vous le voyez noté sur les cartes des différents circuits, vous êtes censé rester entre 1h30 et 3h suivant les circuits. Néanmoins autant vous le dire : personne ne vous sortira par la peau des fesses ! Ainsi, chaque heure qui passe c’est plus de 800 personnes de plus qui entrent sur le site… plus la journée avance plus la foule s’entasse. 

On vous conseille alors de prendre votre entrée le plus tôt possible pour éviter autant que faire ce peut le monde ! En plus, vous le verrez plus loin, mais si vous optez pour le trajet en bus, il vous faudra forcément une entrée entre 6 et 8h si vous voulez pouvoir rentrer à Cusco le soir même et ne pas avoir une nuit de plus à faire à Aguas calientes. 

Et puis sincèrement : voir la lumière du jour apparaître sur le Machu Picchu, c’est quand même dingue!

Combien ça coûte ?

Pour le billet Llaqta : comptez 152 soles (38e) ou 77 soles (20e) si vous êtes étudiants de moins de 25 ans avec la carte isic et votre carte étudiante classique.

Pour le Circuit 4 + Montagne Waynapicchu : 200 soles (50e) et 125 soles (31e) pour les étudiants de moins de 25 ans avec la carte isic et votre carte étudiante classique. 

Pour le Circuit 3 + Montagne Machu picchu : 200 soles (50e) et 125 soles (31e) pour les étudiants de moins de 25 ans avec la carte isic et votre carte étudiante classique. 

Pour le circuit 4 + Montagne Huchuypicchu : comptez 152 soles (38e) ou 77 soles (20e) si vous êtes étudiants de moins de 25 ans avec la carte isic et votre carte étudiante classique.

ATTENTION : on ne peut payer qu’en Mastercard sur le site!

Aller au Machu Picchu

Ce n’est pas tout d’avoir son billet… encore faut il y aller ! Et oui, c’est comme tout au Pérou : c’est à côté mais à 7h de bus quoi ! Pour aller de Cusco à Aguas Calientes, le village le plus proche de l’entrée du Machu Picchu, vous avez plusieurs possibilités, pour mieux les comprendre, je trouvais la carte du site Autenteo super bien faite alors la voici :

En train

C’est l’option la plus confortable, mais aussi la plus couteuse. Vous avez ici le choix entre deux compagnies : Péru Rail ou Inca Rail. C’est très chic et clairement ça doit être magique, vous voyager dans un train confortable avec certaines classes qui vous offre de grandes baies vitrées pour profiter du paysage! Vous pouvez comparer les trains de Péru Rail ici et ceux d’inca rail là. 

 

Il faut alors vous rendre à la gare de Poroy depuis Cusco (en taxi), comptez environ 25 minutes depuis le centre. Puis vous vous laissez porter par le superbe train jusqu’à Aguas Calientes, aux portes du Machu Picchu. Comptez environ 4h de trajet et 200 euros au minimum pour l’aller retour. 

A noter que le trajet en train est le SEUL moyen de transport qui vous permet de faire l’aller retour cusco/ Machu picchu et la visite en 1 seule journée

En bus (Machu Picchu by car)

Accrochez votre coeur : c’est l’option la moins chère, mais la plus dangereuse. Je préfère le dire de suite : il y a chaque année des accidents de bus sur cette route, la chaussée n’est pas asphaltée, les conducteurs roulent vite et on est clairement au bord du précipice. Une fois que vous savez ça, voilà les infos pratiques !

Le prix:

En arrivant à Cusco on avait comparé les prix de plusieurs agences : elles proposent toutes la même chose, uniquement le transport en bus, ou un pack bus+ nuit+ repas + guide. En faisant un petit calcul, on avait décidé de prendre un pack surtout pour bénéficier du guide. 

Pour uniquement le trajet : le moins cher était Chez Qorianka pour 70 soles, soit 18e aller retour (les prix pratiqués variés entre 18 et 31e)

Pour le pack bus+ nuit+ repas + guide : le moins cher était chez Machu picchu réservations pour 60e (les prix pratiqués variés entre 60 et 120e)

Le déroulé :

1iere étape : le bus. Que vous preniez le bus uniquement ou le pack, le déroulé du trajet est le même. Le rendez vous est donné tot le matin, vers 6h, devant l’agence, puis vous voilà partis pour 7h de route pendant lesquelles il faut accrocher son coeur et son estomac. Vous arrivez finalement à Hydroelectica

2ieme étape : la rando. Depuis Hydroelectica il vous faut encore rallier Aguas calientes; Pour se faire vous marchez pendant 3h environ aux bords des rails des trains. La randonnée n’est pas difficile en soit, c’est tout plat, et c’est même très joli! On se balade dans un décor de jungle, et si vous ouvrez bien les yeux, vous apercevrez sur votre chemin le fameux Machu picchu !

On se posait la question et on n’avait pas trouver de réponse alors je vous le dis : sur le chemin entre Hydroeletrica et Aguas calientes vous avez plein de petits stands où vous pouvez acheter à manger et à boire, aucun stress!

 

Mixer bus et train (bimodal)

Le service Bi modal est proposé par les mêmes compagnies que le train : Péru rail et Inca rail

Vous allez donc vous rendre en bus jusqu’à Ollantaytambo, puis vous ferez le tronçon Ollantaytambo/ Aguas calientes en train. Cela peut être une bonne solution pour amoindrir les frais de l’option full train, tout en étant un peu plus confortable que l’option full bus. 

Aussi, comme je vous en parlais dans l’article sur les choses à faire à Cusco, vous pouvez lier votre visite de la vallée sacrée et votre départ pour le Machu picchu. En effet, si vous décidez de visiter la vallée sacrée par le biais d’un taxi partagé comme nous l’avons fait, vous pouvez lui demander de vous laisser à la fin de la journée à Ollantaytambo (le dernier site que l’on visite). Vous vous éviterez ainsi de payer 2 fois ce trajet, et vous pourrez prendre le bus pour faire Ollantaytambo/ aguas calientes le lendemain par exemple. 

En trek

Il existe 2 treks très connus pour vous amener au Machu Picchu : L’inca trail et le Salkantay. Nous ne connaissons personne ayant fait l’inca trail et même si ce trek est tout bonnement mythique, il est excessivement cher (il faut compter 600 euros environ et réserver des mois en avance). Pour prétendre à fouler le chemin de l’inca trail, vous devrez obligatoirement passer par une agence. 

L’autre trek qu’est le Salkantay n’en est pas plus facile, mais il a le mérite d’être accessible avec une agence ou en autonomie. Je regrette de ne pas l’avoir fait, je crois que j’ai eu un peu peur de ne pas en être capable à ce moment là. Depuis, à chaque fois que je croise des voyageurs qui l’ont fait, je m’en mords les doigts ! Si je ne suis donc pas apte à vous donner des conseils, je vous renvois vers 2 comptes et blogs de copains qui pourront vous aider :

  1. Le salkantay avec une agence : par Justin et Elise qu’on a eu la chance de rencontrer à Cusco ! Ils sont partis avec l’agence Machu picchu réservations
  2. Le salkantay en autonomie jusqu’au Machu Picchu : par Pauline et Jimmy que vous connaissez forcément du compte On se fait lama’lle! Ils sont partis sans guide et sans agence. 
Comptez environ 5 jours pour parcourir ces paysages merveilleux, et mériter encore davantage votre arrivée devant cette merveille naturelle! 

Aller jusqu'à l'entrée du site

Bon, quelle que soit l’option choisie, vous arrivez finalement à Aguas calientes. Sauf si vous avez optez pour le train et la visite sur 1 seule journée, il vous sera nécessaire d’y passer la nuit. Le matin venu, 2 options s’offrent à vous pour relier le village d’Aguas calientes (aussi appelé Machu Picchu pueblo) et l’entrée du site : 

En bus : vous pouvez réserver votre bus la veille sans souci, il y a des navettes toutes les 10 minutes à partir de 5h30; comptez 24 e aller/ retour. Le rendez vous est donné ici, et c’est au même endroit que vous pouvez acheter les billets la veille. 

A pieds : en 1h30 de montée d’escaliers vous arrivez à l’entrée du site, pensez à la frontale si vous avez votre entrée tôt et que vous vous y aventurez de nuit!

Les tips pour le jour J de la visite au Machu Picchu

ENFIN vous y êtes ! Pour profiter au mieux de votre visite, voilà nos derniers conseils. 

  • La bonne entrée
S’il y a du monde devant l’entrée, autant ne pas faire la queue pour rien et ne pas vous louper de file! 
– Si vous avez le billet Llaqta et que vous voulez faire le circuit 1 ou 2: direction l’entrée du haut
– Si vous avez un autre billet et que vous faites le circuit 3 ou 4 : c’est l’entrée du bas.
  • Prendre un guide ou non

Si vous n’avez pas choisi le pack avec une agence qui comprend le guide, il n’est pas trop tard. Vous croiserez les guides dès la première heure devant le bus à Aguas calientes et à l’entrée du site. Il vous suffit d’aller vers eux pour demander le prix de leurs services. La majorité parlent anglais ou espagnol, mais vous pouvez même trouver un guide en français. 

Nous avions un guide en espagnol dans notre pack, et on était clairement trop contents ! Faire la visite avec ses explications était génial et on a eu le sentiment d’encore plus apprécier le site à sa juste valeur. Malgré les musées qu’on avait visité jusque là, et même le musée du Machu Picchu, c’est avec le guide que nous avons le plus appris. 

On ne peut donc que vous conseiller de prendre un guide pour cette visite si spéciale !

  • A prendre dans son sac

Attention, pour visiter le Machu Picchu vous ne pouvez pas entrer avec votre gros sac à dos. De toute façon si vous avez opté pour l’option d’y aller en bus et à pieds vous n’aurez aucune envie de vous le trimbaler, donc autant le laisser dans votre auberge! Au pire, vous trouverez des casiers à l’entrée du site. 

Voici une petite liste des indispensables à prendre avec vous pour la visite

  • Votre passeport ! Ultra important !
  • Votre carte étudiante si vous avez acheté votre billet avec la promo étudiante
  • Votre appareil photo / portable évidemment
  • Une batterie externe
  • Un anti moustique si vous venez à pieds
  • Une frontale (surtout si vous grimpez jusqu’à l’entrée à pieds)
  • De bonnes chaussures car ça glisse
  • Votre cape de pluie (c’est très humide)
  • De l’eau et quelques gâteaux, les prix sont élevés à Aguas calientes
  • Combien de temps prévoir?

Comme je vous disais normalement votre temps est compté… Mais personne ne surveille réellement sauf éventuellement sur le point panorama. Nous avons pris notre temps et nous sommes restés environ 3h30 dans l’enceinte. Le temps passe vite et on ne se lasse pas de cette vue… On est resté quelques minutes assis à contempler ce spectacle!

Attention, si vous avez choisi l’option bus pour votre trajet, vous aurez le retour à 14h à Hydroelectrica. Il faut compter 3h pour revenir au point de rendez vous depuis Aguas calientes donc si vous avez votre entrée à 6h c’est assez large (3h de visite, vous reprenez le chemin à 9h et vous arrivez à 12h), mais si vous avez votre entrée à 8h vous ne pouvez clairement pas passer plus de 3h (3h de visite vous amènent à 11h, et vous avez pile 3h pour rejoindre Hydroelectrica).

  • Impossible de revenir en arrière !

Un dernier point d’attention pour votre visite : profitez à fonds de chaque point de vue, de chaque paysage, de chaque pas que vous faites en avant. En effet, les circuits sont à sens unique, il vous est donc interdit de faire demi-tour, et ça, les gardes y font attention. Vous pouvez cependant vous arrêter quand vous voulez pour profiter, alors n’hésitez pas, on ne revient pas tous les jours au Machu Picchu!

En vidéo sur Instagram

On espère que ce guide vous aura plu, sera clair et surtout vous aidera à y voir plus clair pour votre visite. 

Si vous avez une question, n’hésitez pas à nous écrire! On est plus à jour et plus souvent sur instagram où on avait d’ailleurs partagé une petite vidéo de cette journée magique au Machu picchu. 

Venez suivre nos aventures sur insta, on vous y attend et on partage notre quotidien en voyage!

Laisser un commentaire

Tu as une question, un message, un avis ?

N'hésites pas à nous écrire!

Nous suivre sur instagram
Nos autres articles
Guide pour visiter le Machu Picchu

On ne pouvait clairement pas vous parler du Pérou sans faire un article sur la merveille qu’il renferme : le Machu Picchu!

Si cette visite est un incontournable, elle n’en est pas pour autant simple et demande une certaine organisation. Aucune crainte : on vous guide pour cette belle aventure!

Lire la suite »
joyeux voyageur amerique du sud buenos aires
Que faire à Puno ?

Dans notre tour du monde nous avons découvert le Pérou en deux parties. D’abord le nord avec les villes de Chiclayo, Lambayeque, Trujillo, huanchaco, et pour finir Huaras.

Lire la suite »
Que faire à Cusco ?

On pourrait presque croire que Cusco est la capitale du pays ! C’est le coeur du tourisme, le coeur de l’histoire, la capitale des incas, bref, un passage totalement obligé pour votre séjour!

Evidemment il ne faut pas rater le Machu Picchu, mais on vous en parle spécifiquement dans un autre article ici! Pour l’heure, on vous embarque dans la ville de Cusco, la vallée sacrée et la montagne colorée, en avant!

Lire la suite »

2022 - Joyeux Voyageurs - Blog voyage - All Rights Reserved