10 choses à savoir avant d'aller en Corée du Sud

A presque 10 000 km de chez nous, après 20h de trajet, 7h de décalage horaire, nous voilà en Corée! Si le pays est souvent connu (malheureusement) pour la dictature au Nord, le Sud réserve bien des surprises. Destination d’Asie peut être moins prisée, laissez vous guider pour découvrir la Corée! Avant d’y aller, voilà les 10 choses à savoir pour ne pas commettre d’impair.

1 - Avoir tous les papiers pour y aller

Le classique, d’autant plus en temps de Covid: quelles démarches administratives sont à faire pour aller en Corée? Attention, je vous indique ici ce qui été demandé au moment où nous y sommes allé, prenez garde à vérifier de votre côté que les infos n’aient pas changées depuis. Nous nous sommes aidées du site de l‘ambassade de France en Corée pour ces démarches.

  • Un passeport

On commence par le basique encore, mais attention à la date de validité de votre passeport.

  • Avoir un visa

Même si vous restez peu de temps, il vous faudra demander un visa K-ETA pour les séjours de moins de 90 jours. Vous pouvez le remplir en ligne via ce site, 48h max avant votre départ. Il coûte 10 000 W soit 7e50. Ca ne prend pas trop de temps à faire et le formulaire est assez simple.

Si ça vous intéresse la Corée a aussi ouvert la possibilité des PVT si vous voulez y séjourner plus longtemps et travailler.

  • Permis international

Un bonus, mais nécessaire si vous comptez louer une voiture à Jeju par exemple: demandez votre permis de conduire international. Il suffit pour cela de vous connecter sur le site du service public et d’en faire la demande en ligne. Attention cependant, ça peut prendre un peu de temps pour avoir le retour.

  • Test PCR -48h

On attaque les questions relatives au Covid : il est nécessaire d’avoir fait un test PCR datant de moins de 48h pour entrer en Corée. Ce test nous a été demandé pas mal de fois, et attention, il faut bien le faire dans un laboratoire et non en pharmacie et surtout demander le résultat en anglais.

  • QR Code

Toujours en relation avec le Covid, après avoir reçu le résultat de votre PCR il vous faudra remplir un Q code (pareil, il nous a été demandé plusieurs fois). Vous pouvez aller sur ce site, attention, soyez patients parce qu’il plante beaucoup!! Il vous faut préparer les justificatifs de vos 3 doses de vaccins. Si vous ne les avez pas, pas de panique, vous pouvez aller les demander en pharmacie, ils peuvent tout vous ressortir.

  • Prendre une carte sans frais à l’étranger

Pour ma part je suis partie avec la carte ULTIMUM Boursorama. Elle n’est malheureusement pas passée partout, sans pouvoir expliquer pourquoi. Parfois elle passait, et d’autres non, sans raison apparente. Même le service de Boursorama (qui a été très réactif) n’a pas compris. Elle est aussi passée sans souci pour retirer, et je n’ai pas eu de frais (hormis les frais de la borne de retrait elle même). Eventuellement, prenez aussi une Mastercard, car j’ai remarqué que les coréens payaient davantage avec une MC qu’une visa. Je ne l’ai pas encore testée mais nous avons choisi Aumax pour notre Tour du monde, je vous en parlerai plus tard en détail!

To do

  • Passeport
  • Visa K ETA 1 semaine minimum avant
  • Test PCR -48h Attention en anglais
  • Demander à la pharmacie les justificatifs des 3 doses de vaccins Covid
  • QR code covid
  • Permis international 
  • CB sans frais à l’étranger

Attention à bien tout avoir papier, il faut tout imprimer! Vous êtes maintenant prêts pour l’aventure coréenne! Nous avons pris l’avion avec Lufthansa avec une escale à Munich depuis Toulouse, pour vous donner une idée du prix on en a eu pour 380 euros aller/retour, mais c’est visiblement une très bonne affaire!

2- Télécharger les bonnes applications

Ne vous inquiétez pas : vous aurez bien accès à facebook, instagram et google en Corée, aucun souci! Cependant, ils utilisent certaines applications bien spécifiques comme Kakaotalk en tant que messagerie, alors voilà notre top des appli à télécharger avant de partir.

  • Google traduction

Pensez à télécharger le coréen en amont et vous pourrez même utiliser l’application hors connexion. Même si la traduction n’est pas parfaite, le mode « appareil photo » nous a bien aidé à comprendre ce qu’on allait manger!

  • Maps me

Pareil, vous pouvez télécharger la carte de la Corée du sud en amont pour ensuite y avoir accès sans connexion. Le point faible de cette appli est qu’elle ne prend pas en compte les bus pour proposer un trajet, mais elle permet quand même de bien se repérer.

  • Monnaie

Pour avoir une idée de ce que donne le prix en Wons en euros! Elle s’utilise aussi hors connexion donc c’est parfait. A coupler avec l’application Travelspend pour suivre votre budget au fur et à mesure.

  • Seoul metro subway

Pour prévoir vos trajets, aucune difficulté à Séoul avec l’application Séoul métro subway, elle fonctionne nickel mais nécessite une connexion internet. Il existe aussi les applications Kakaomap ou encore naver pour les trajets en dehors de la capitale. Attention, nous avons DETESTE Naver! Tous nos ratés de bus ou de train sont avec cette applications, jusqu’à ce qu’on nous explique qu’elle ne prenait pas en compte les horaires…. Si vous êtes à Jeju ou Busan, demandez directement au centre d’information touristique ou aux chauffeurs des bus, vous galèrerez moins qu’avec Naver

  • Visit Korea

Un mini guide de la Corée dans votre poche! On y retrouve les endroits à visiter, les conseils pour les restau, des infos sur le pays… On est allé le dernier soir dans un restau conseillé par l’appli, et on s’est régalées alors que sincèrement nous n’aurions jamais poussé la porte de cet établissement. Vous pouvez même passer l’appli en français! Le luxe!

3 - Mettre dans sa valise

  • Pas besoin d’adaptateur en Corée
  • L’eau est potable, ne vous encombrez pas
  • Evitez les couleurs extravagantes et les motifs, tout le monde (surtout à Séoul) s’habille dans des tons très neutres.
  • Des t-shirt et pantalons, évitez les shorts et les débardeurs si vous voulez entrer dans les temples
  • Des masques : même si ce n’est plus obligatoire tout le monde le porte encore partout. 
  •  Une cuitochette si vous galérez trop avec les baguettes

4- Tuto métro

Ca vous semble facile de prendre le métro? Vous avez l’habitude de jouer des coudes à Paris? Perdez alors toutes vos habitudes et lisez bien ce tuto pour prendre le métro à Séoul en règle.

  • Ne pas s’assoir sur les places roses

Dans le métro, vous verrez des places réservées. Comme chez nous vous dites? PAS DU TOUT! Il y a effectivement des places réservées aux personnes âgées, mais aussi une place spécifique pour les femmes enceintes. La grande différence est surtout que même si dans votre rame il n’y a ni femme enceinte ni personne âgée, il est très malvenu de s’assoir. On laisse la place toujours libre.

  • T money card

A votre arrivée à l’aéroport, rendez vous dans le premier convenience store que vous trouverez pour acquérir la T money card. Elle coûte 3 euros et vous pouvez la recharger ensuite pour vos trajets. Attention, si le paiement se fait par passage, vous ne rechargez pas x trajets sur la carte mais un montant. En tout nous avons mis environ 45 000 wons, on rechargeait par 5 000 et on avait l’impression de toujours passer à la recharge! La Tmoney est utilisable dans les métro et bus de tout le pays donc vous pouvez aussi l’utiliser à Jeju ou Busan, donc n’hésitez pas à charger! vous pouvez charger aux bornes ou dans les épiceries. 

  • Faire la queue

Inutile de penser qu’en jouant des coudes vous arriverez à entrer dans cette rame bondée au moment de l’heure de pointe. Sur le quai, on fait la queue devant l’ouverture des portes pour laisser sortir et ensuite entrer dans le métro par ordre d’arrivée sur le quai. Vous vous ferez éventuellement bousculer par quelques mamies à qui on pardonne tout, mais personne ne joue des coudes ici!

5 - Tuto restau

Encore une fois, il faut avoir certains codes pour ne pas se retrouver un peu embêter au restau… Ca semble logique pour certains, mais on vous donne les tips pour éviter les moments de solitude!

  • S’asseoir, et parfois par terre

N’attendez pas à l’entrée que le serveur vienne vous voir et vous place, vous allez attendre longtemps (oui, on a attendu longtemps le premier jour!). Allez directement à la table, il vous fera éventuellement un signe de tête indiquant qu’il vous a vu. Aussi, vous trouverez des « tables » traditionnelles, vous êtes alors assis à genoux sur un petit coussin.

  • Mettre un tablier

Je ne sais pas si ça ressemblait plutôt d’un bavoir ou d’une tablier! Si on rapproche ça d’un bébé qui ne sait pas manger, ne le prenez pas mal si le serveur vous le propose! Si vos vêtements sont clairs, il est bienveillant pour eux de vous proposer de les protéger. C’est pas du meilleur style, mais c’est efficace!

  • Attention au piment!

Déjà, quand vous voyez un piment sur la carte, ou noté « épicé », oubliez! Et même quand ce n’est pas noté, demandez!  Même en demandant, ce qui est « sweet » pour eux, est ultra piquant pour nous (et pourtant j’adore le piquant!). Bon courage!

  • Sonner 

Sur le côté de votre table, vous verrez une petite sonnette : lorsque vous avez fait votre choix, il faut sonner pour que le serveur vienne vous voir. Idem pour la note au besoin.

  • En deux temps et sans café

Souvent, vous ne trouverez pas de dessert dans les restau, vous ne mangerez que le plat salé. Les coréens vont d’abord manger le plat principal, puis ils se tournent vers un « café dessert » pour la petite douceur de fin de repas. Vous en verrez partout! D’ailleurs, ne demandez JAMAIS juste « un café » si vous voulez votre expresso digestif. Vous allez vous retrouver avec un grand américano glacé, avec du sucre et des glaçons! Ca surprend au début!

  • Les stands de rue/ marchés

N’hésitez pas à manger sur les marchés ou dans les stands de rue! C’est délicieux ! Observez celui où il y a le plus de monde, et lancez vous, vous allez vous régaler! Pensez à avoir toujours un peu d’espèce.

6- Se préparer à (beaucoup) manger

Race cake et fraise
Des fraises glacées, du chocolat, entouré de pâte de riz.. Un délice! Ca existe aussi entouré de chocolat blanc!
Bingsu
De la glace au lait et de la pâte de haricots rouges, si ça ne vous fait pas envie décrit comme ça, détrompez vous et goûtez!
Dorayaki
Bon, c'est un peu japonais, mais on en trouve en Corée et ça dépote! Un énorme pancake fluffy fourré aux haricots rouges.
Corndog
De la saucisse, du fromage, de la pâte à beignets et du sucre, oubliez le régime et foncez!
Barbecue Coréen
Surtout servi le soir, faites cuire votre viande et vos légumes sur le barbecue au milieu de la table!
Fish cake
Bon, en vrai au début on savait pas ce que c'était, on avait juste demandé "sans viande". Mais vous retrouverez les brochettes partout! C'est du fish cake et ils adorent ça!
Tteokbokki
Ces petites "pates" de riz vont vous régaler. Attention cependant, ça pique!
Poulet frit + Bière
Le combo habituelle des sorties de bureau! Fondez vous entre les bandes de mecs en costumes, commandez du poulet et de la bière, vous ne semblerez presque plus étrangers!
Bibimbap
Le classique, mais qui n'a RIEN à voir avec ceux que vous avez pu manger en France!
Précédent
Suivant

A tester :

Salé :

  • Bibimbap
  • Fish cakes en brochettes
  • Tteokbokki
  • Kimchi
  • Poulet / bière
  • Corndog
  • Barbecue coréen 
  • Japchae (nouilles et légumes)
  • Pour l’apéro : Soju!

Sucré:

  • Bingsu
  • Croffle (Croissant + gauffre)
  •  Bungeo Ppang (petits poissons)
  • Dorayaki (pancakes)

7 - Ne pas retirer dans un ATM

Ma carte Boursorama n’est pas passée partout en Corée, sans savoir pourquoi car il ne semblait y avoir aucune raison et même les services de Boursorama n’ont pas compris. Bref, je devais tester pour retirer et comme une débutante je me suis tournée vers ce que je connaissais : un distributeur ATM.

ERREUR : J’ai retiré 10 000 W, j’ai eu 4 500 W de frais, entre 3 600 de frais fixe + des frais en pourcentage… Génial ! Pour retirer ensuite, on s’est tournée vers les professionnels : Le fameux site Tourdumondiste! Vous y trouvez pour chaque pays le comparatif des banques suivant les frais des retraits. On est alors allé ensuite chez Woori banque pour d’autres retraits et nous n’avons eu que les 3 600 W (2,76E), donc autant retirer une fois un gros montant. Vous pouvez checker sur le super tableau du site tourdumondiste ici! 

8- Apprendre la politesse et les codes

La difficulté dans un pays qu’on ne connait pas du tout, c’est de ne pas commettre d’impair. Ne pas froisser ou que notre comportement soit mal perçu… Alors au besoin, voilà les quelques éléments de politesse en Corée!

  • Donner et recevoir à deux mains

Lorsque vous tendez de l’argent, ou votre CB, faites le avec les deux mains. Vous remarquerez que la personne en face de vous fait de même, ou avec les deux mains, ou avec une main et l’autre touchant l’avant bras. 

  • Ne pas boire ou manger en public

Oubliez votre repas sur le pouce assis dans le métro ou le bus! Il est très mal vu de manger et boire en public. Vous pouvez néanmoins vous asseoir dans un parc pour déjeuner sans souci, mais vous ne verrez personne manger en marchant. 

  • Ne pas fumer

Si vous êtes fumeur, la Corée vous plaira pour le prix des cigarettes (3,50 e le paquet!) mais vous pouvez dire adieu à votre pause café/cigarette ou votre combo apéro/cigarette en terrasse. En effet, vous trouverez partout par terre ou sur les murs des panneaux indiquant l’interdiction de fumer dans la rue. Il y a alors des espèces de grands fumoirs, fermés parfois, pour permettre de griller sa clope, mais surtout pas en dehors! Le seul endroit où nous avons vu des gens fumer dans la rue était à Itaewon dans la rue des restau et bar, on imagine que c’était ici accepté.

  • Le culte des personnes agées

Pour mieux comprendre ici, il faut savoir que la « religion » majoritaire en Corée est le confucianisme. Ce n’est pas une religion à proprement parler car il n’y a pas de Dieu, mais c’est plus un art de vivre, une obligation morale. L’une des idées principale de cette philosophie est le respect des anciens. Ainsi, lorsque vous croiser une personne plus âgée que vous, il est de mise de la laisser passer, de lui laisser sa place, de lui tenir la porte… Vous verrez alors les petites mamies jouer un peu des coudes dans le métro parfois, ou traverser la route d’un pas décidé, elles savent qu’elles ont tous les droits!

  • Ne pas traverser au rouge

Déjà, il faut trouver le passage piéton… Impensable de traverser en dehors de clous ici! Et alors, même si le feu rouge prend 1000 ans, même si ça fait 10 minutes qu’il n’y a pas eu de voitures, même si vous avez largement le temps de passer… il faut attendre que le feu passe au vert! Vous verrez d’ailleurs de gros leds sur le sol pour vous l’indiquer, car les Coréens sont tellement collés à leurs portables qu’ils ne lèvent même pas la tête pour vérifier la couleur du feu!

  • Pas de bisous en public

Si vous êtes en couple en Corée, éviter toutes embrassades en public. Les couples coréens sont très mignons et n’ont aucun mal aux petits gestes d’attention ni à se tenir par la main. Néanmoins, aucun bisous dans la rue! Ils considèrent que ça fait parti de la sphère privée et seraient gênés d’être témoin de vos petits bisous!

9- Ne pas être surpris par...

C’est aussi toute la richesse du voyage: voir ce qui nous surprend chez l’autre, constater les différences liées à nos cultures, à nos habitudes, à notre perception. Alors ne soyez pas surpris par certaines choses que vous verrez en Corée, même si cela peut paraître fou chez nous! Ca peut aider de le savoir avant, alors voilà toutes les petites choses qu’on a relevé!

  • Les gens qui nous regardent

Et encore, on est pas très grandes, je suis brune… Je pensais finalement me fondre assez bien dans la foule! Erreur! Les gens nous dévisagent, dans la rue ou le métro, il est très fréquent d’avoir des regards insistants. Ils ne sont pas du tout méchants, aucune souci et ils osent parfois même nous demander d’où on vient. Ils nous regardent simplement parce qu’on est différentes, étrangères. Mais ne vous sentez pas agacées ou « mal regardées », vous n’êtes pas du tout en insécurité pour autant. 

  • Le K drama grandeur nature

Si vous n’avez jamais regardé de drama coréens, vous en avez une bonne collection sur Netflix (coup de coeur pour « Crash Langing on you » si vous ne devez en voir qu’un). Vous constaterez alors qu’on est au delà du film à l’eau de rose, ils vont encore plus loin dans les trucs mignons! On se demandait alors si cette image des mecs coréen était romancée dans les dramas ou si c’était vraiment comme ça. A vrai dire, on se moquait presque un peu en se disant que ça ne pouvait pas vraiment être comme ça. Et bien SI! Ils ont beau ne pas se faire de bisous dans la rue, ça dégouline d’amour! Vous ne compterez plus les messieurs qui portent le sac à main (minuscule pourtant!) de madame, les couples qui se baladent avec les bouquets de fleurs, le pic nique romantique du dimanche, les caresses dans les cheveux, ils se mettent côté route pour protéger madame des voitures… Peut-être que je vais envoyer Jérémy en stage là bas!

  • Le fait d’enlever ses chaussures

Peut-être un peu moins à Séoul, mais dans les restau tradi il est d’usage de quitter ses chaussures avant d’entrer. Vous verrez alors dans les restau des étagères remplies de chaussures! Idem pour les temples, il faut quitter ses souliers. Vous remarquerez d’ailleurs que les coréens sont fans des mules, on n’en avait jamais vu autant car pour nous, ce n’est pas tout à fait la chaussure la plus tendance!

  • Le culte des photos et les photo booth

Les coréens (hommes et femmes!) sont FAN des photos. Ils se prennent en photo toutes les 3 secondes, et ils sont carrément équipés pour! En couple, entre amis, mêmes seuls, vous assisterez à de vrais shooting en pleine nature. Pour assouvir ce plaisir, ils ont créaient des endroits, comme des magasins, où vous payez pour entrez et vous avez ensuite accès à des accessoires, des lisseurs pour les cheveux et surtout des fonds spécifiques et de la super lumière pour créer vos plus beaux clichés! On a pris longtemps à comprendre ce que c’était que ces magasins avec des accessoires et les murs peints !

  • Les pub pour les médecins et les cliniques de chirurgie

Le culte de la beauté se fait vraiment sentir en Corée, surtout à Séoul. Les femmes se maquillent et se remaquillent sans cesse. Il n’est visiblement par rare qu’elles aient recourt à la chirurgie esthétique pour se créer une double paupière, affiner leur nez ou leur menton. Ce n’est pas vraiment voyant comme ça peut l’être chez nous, l’idée est de « faire comme si » c’était naturel. Néanmoins, vous verrez partout, et encore plus dans le quartier de Gangnam, des publicités énormes et des cliniques à tous les coins de rues. Tous les médecins font leur pub, dans le métro, dans la rue, sur les bus… ça nous a beaucoup surprises au départ!

  • L’absence de mixité

C’est sûrement pour cela que les gens nous regardaient autant, il y a très peu de mixité en Corée. Les coréens ne voyagent pas beaucoup, et entre le fait que ça ne soit pas LA destination d’Asie la plus courue et le covid, il y a très peu d’étrangers. Au delà des touristes, nous n’avons pas vu beaucoup de personnes autre que coréennes. Ils sont pourtant ultra connectés et très ouverts notamment à la culture américaine, mais il n’est pas rare que les gens n’aient jamais vu d’étranger dans leur vie, d’où leurs regards!

  • L’absence de sourire 

Si vous demandez de l’aide ou un conseil à quelqu’un, ne vous formalisez pas s’il n’est pas souriant ou qu’il ne vous semble pas accueillant. Chez nous, on sourit facilement, c’est une marque chaleureuse. En Corée, les gens n’ont pas vraiment d’expressions sur le visage, d’une part car il ne faut pas montrer ses sentiments, et aussi parce qu’il ne faut pas avoir de rides! Cela ne veut pas dire que vous les embêtez, au contraire ils vous aident sans souci! Simplement au premier abord, ils peuvent paraitre assez froid. Si vous voulez échanger plus librement et les voir un peu se lâcher, direction Itaewon le soir! Après l’apéro, les sourires arrivent plus facilement!

  • L’absence de poubelles

La ville est ultra propre, et pourtant, quand on a besoin d’une poubelle on peut passer 1h sans en croiser une seule! Prévoyez vous de garder vos déchets avec vous et activez le radar à poubelles!

  • Les crachats

Bon, c’est ultra propre SAUF pour les crachats… Les hommes coréens crachent beaucoup (beaucoup!). Ils font beaucoup de bruit et c’est dégoutant pour nous! 

  • La chaîne « française » Paris baguette

On retrouve beaucoup de références à la France en Corée, et tous les gens à qui on a pu dire qu’on était françaises étaient trop contents! Ils pensent adorer la cuisine française et nos fameux « croissants » car ils ont une chaîne de « boulangerie » nommée « Paris Baguette ». Je met tout entre guillemets parce que… Rien n’est français! Si vous êtes en manque de pain oubliez paris baguette! On s’est bien marrées en voyant un cheese cake nommé « gateau basque » ou un « pain croissant », ou encore des cannelets fourrés… On avait un peu mal au coeur!

  • Les toilettes

Oui, je vais ici vous parler des toilettes… Parce que oui, même ça c’est différent de chez nous! Déjà, il faut savoir qu’il y a des toilettes partout! Et en plus ils sont propres! En pleine rue, en rando, dans les stations de métro, il y a vraiment des toilettes partout! ça c’est un bon point. Mais attention au type de toilettes que vous allez choisir… Sachez que nos WC habituels sont nommés « Western style », donc cherchez ça quand vous arrivez! Sinon, vous allez pouvoir vous retrouver avec 2 autres types de toilettes:

  • Un peu comme des toilettes à la turque, mais sans l’endroit pour poser vos pieds. Vous avez comme un urinoir au sol, et à vous de viser! Bonne chance!
  • La grande technologie: Vous allez découvrir des toilettes où il y a plus de boutons que dans un cockpit d’avion. ATTENTION, ces toilettes sont automatiques donc ne prenez pas peur, quand vous avez fini, levez vous et laisse le faire. Le seul conseil que je puisse vous donner est de ne PAS TOUCHER aux boutons… C’est disons, surprenant… Pour votre gouverne, ces toilettes proposent un large choix de prestations: lavement, avant / arrière, séchage… ça fait vraiment bizarre quand on cherchait « juste » la chasse!

 

10- La sécurité

Nous sommes parties à deux filles, à presque 10 000 km de chez nous, dans un pays qu’on ne connaissait pas, où on ne connaissait personne et où on ne comprenait même pas la langue. Autant vous dire que la première question de nos parents était sur la sécurité du pays!

  • L’art de vivre en Corée

On s’est immédiatement senties en sécurité en Corée du Sud, même en étant deux filles. Les gens sont très respectueux, et on ressent totalement cette sécurité. Cela ne veut pas dire qu’il faut totalement baisser la garde attention, mais beaucoup de signes positifs ont contribués à ce sentiment de sécurité. Déjà, vous remarquerez que dans le métro, tout le monde tien son portable juste à la main, même devant les portes du métro. On a même vu certaines personnes ouvrir carrément leur ordi même si le métro était plein. Les filles ne ferment pas leur sac à main et le tiennent même derrière elles; les garçons ont leur portefeuille dans leur poche arrière, même dans le métro. Mais je crois que ce qui nous a le plus marqué c’est au bar : ils laissent TOUT sur la table! Pour aller fumer ou aux toilettes, ils vident leurs poches sur la table et laissent leur portable, leurs papiers, leurs clés, même leur verre, sans aucun souci. Lorsque nous étions au bar, les coréens ont été vraiment surpris de nous voir embarquer nos affaires et nos verres partout où on allait, ils considèrent alors que la France est un pays dangereux car il y a beaucoup de vols. Forcément, on a leur a bien déconseillé de faire la même chose à Paris, sans quoi ils ne retrouveraient surement jamais leurs affaires!

  • Les caméras

Il faut dire qu’en cas de vols, ils seraient immédiatement pris sur le fait. En effet, il y a des caméras absolument partout dans les rues, partout partout! Tout est filmé, et c’est clairement dissuasif !

  • L’aide 

L’avant dernier soir de notre séjour, on a fait une folie qu’on aurait jamais osé faire si loin de chez nous : on est rentrées à pieds à 2h du matin. En réalité, même en France, Jérémy vient souvent me chercher quand je rentre de nuit, et sincèrement je ne pensais pas oser rentrer si tard en Corée. On est allé à Itaewon faire un peu la fête, on a pu s’amuser et apprendre à jouer aux fléchettes avec des coréens très sympa, et on s’est simplement faites avoir en pensant que le métro fermait tard. Bon à savoir : le métro ferme à 23h en semaine!!! On était à 1h de marche de notre hôtel, et nous n’avions pas vraiment envie d’appeler un taxi. Tenez vous bien : déjà notre trajet à pieds s’est ultra bien passé, la ville est très bien éclairée, et même les gens éméchés qu’on croisait ne nous ont jamais embêtés! Mais surtout : quand on a dit à nos copains coréens qu’on allait marcher et non pas prendre un taxi, ils nous ont conseillé d’aller voir la police. Au départ, on était un peu surprise, en leur expliquant qu’on était pas du tout en danger et qu’on allait juste rentrer à pieds sans souci. Ils ont insisté en nous expliquant que même s’il n’y avait pas de situation de danger, si simplement on avait des difficultés pour rentrer chez nous, on pouvait tout à fait pousser la porte d’une brigade de police et qu’ils nous aideraient. Ils ont comme une sorte d’obligation morale de trouver une solution pour tous les soucis que vous pouvez avoir, même si vous n’êtes pas vraiment dans une situation compliquée. Nous n’en avons pas eu besoin, mais il est vrai que c’est quand même ultra rassurant!

De la même manière, même si les coréens peuvent sembler froids et ne parlent pas toujours suffisamment anglais pour qu’on se comprennent, ils n’hésitent pas à sortir le traducteur pour nous aider quoi qu’il arrive. Ne restez donc pas embêtés et osez demander de l’aide, ils sont vraiment à l’écoute! 

Toutes ces petites choses nous on réellement fait nous sentir en sécurité dans ce pays, même si nous étions loin, qu’on ne connaissait personne et qu’on ne comprenait pas la langue ou les codes parfois… C’était un vrai plaisir!

Si la Corée n’était pas la destination avec laquelle j’aurai imaginé aller en Asie, encore une fois, ce sont les destinations surprises qui me plaisent le plus! J’ai passé 15 jours de folies, à m’émerveiller devant absolument tout, tellement tout est différent de chez nous, tout est nouveau! J’espère vous avoir donné envie de sauter le pas à votre tour.

Laisser un commentaire

Nos autres articles

Tu as une question?

N'hésites pas à nous écrire!

2022 - Joyeux Voyageurs - Blog voyage - All Rights Reserved